lundi 30 août 2010

LE LESPEDEZA BICOLOR : L'UNE DES 7 PLANTES D'AUTOMNE DU JAPON

J'ai déjà parlé des 7 plantes d'automne du Japon, sur ce blog ou sur mon autre blog, et j'aurai l'occasion d'y revenir prochainement, mais aujourd'hui, j'ai envie de m'arrêter sur l'une d'entre elles, le Lespedeza bicolor.
Son nom japonais est hagi (ハギ). C'est un arbuste buissonnant à feuilles caduques et à rameaux souples, qui porte des fleurs en grappes de couleur rose à rose pourpre, de juillet à octobre au Japon.
Très rustique, il semble qu'il résiste à une température de - 15°C.
On le trouve quasiment partout au Japon, à l'état naturel et il était déjà célébré au 8ème siècle dans le Manyôshû, le premier recueil de poésie japonaise.
 Le Lespedeza bicolor est souvent associé au Miscanthus sinensis (susuki, ススキ), notamment à l'occasion du tsukimi, ce banquet organisé pour admirer la pleine lune d'automne. Je garde toujours un souvenir ému des mes soirées tsukimi à Takamatsu, notamment la première avec le maire de Takamatsu de l'époque, M. Waki...
Cette année, la pleine lune sera le 22 septembre au Japon et j'ai déjà vu que le parc Ritsurin organisait un banquet sous la lumière de la pleine lune les 22, 23 et 24 septembre.
Les Lespedeza bicolor sont en pleine floraison à Ritsurin en ce moment... J'en reparlerai très prochainement et en attendant, je vais me mettre en quête d'un Lespedeza bicolor à planter dans mon jardin...

dimanche 15 août 2010

LA GRENADIERE EN IMAGES DE TAKESHI FUKAZAWA

Voici un sujet bien intéressant car il concerne à la fois le Japon, Balzac et ma chère Touraine... notamment la magnifique maison de la Grenadière à Saint-Cyr sur Loire.


La Maison de Balzac, musée de Balzac à Paris (47 Rue Raynouard - 75016 Paris) propose une exposition intitulée "Balzac en Ganimé : du manga à la Touraine" du 1er juillet au 25 septembre 2010.


Extrait du site de la Mairie de Paris- présentation de l'exposition :
"Peu connue en France, la nouvelle "La Grenadière", de Balzac, est à l'origine d'une adaptation audiovisuelle réalisée en 2007 dans le studio de Toei Animation par deux japonais : le réalisateur Koji FUKADA (深田晃司) et le peintre Takeshi FUKAZAWA (深澤研). Le rayonnement international de l'auteur de La comédie humaine, particulièrement en Asie, est constant et multiforme. Le prodigieux travail du professeur Kazuo KIRIU, auteur d'un Index du vocabulaire de l'oeuvre de Balzac, avait été unanimement salué en 2003.
Le public asiatique découvrira à Taïwan, à la fin de 2010, une imposante exposition consacrée à Balzac et organisée par la Maison de Balzac.

Le projet de La Grenadière est né sous le signe de la rencontre. Celle, personnelle, de deux auteurs; celle de leurs talents professionnels et artistiques; celle, enfin, du XIXème siècle de Balzac et du XXIème siècle japonais. Réussite exemplaire d'une traversée du temps et de l'espace par le biais de la sensibilité artistique, l'oeuvre produite, originale a été couronnée en 2008 du Soleil d'Or du premier film au festival Kinotayo (Festival du film japonais contemporain à l'ère numérique).

Le ga-nime (画ニメ), combinaison de 画, "ga", qui signifie peinture ou image fixe et "anime" qui fait référence à l'animation, est un procédé filmique tirant parti de tous les arts de l'image fixe (photographie, peinture, image de synthèse...) et du son (musique, texte, bruitages...).
A partir de là se déploie librement l'imaginaire des auteurs qui empruntent à telle ou telle technique ce qu'elle apportera de meilleur.

La Maison de Balzac présente les dessins, peintures et images de synthèse de Takeshi FUKAZAWA lui ayant servi à réaliser le film. Plaisir des yeux ou retrouvailles avec l'oeuvre balzacienne, l'accrochage promet une singulière "visite" de La Grenadière et pour certains, la découverte d'un Balzac méconnu."

Tel du musée : 01.55.74.41.80
Musée ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h, sauf les jours fériés.

Le texte d'Honoré de Balzac, La Grenadière, récit illustré par Takeshi FUKAZAWA édité par Le Courrier Balzacien (2010) est en vente au musée au prix de 14 euros.


Ceux qui habitent ou connaissent la Touraine ont certainement entendu parler de La Grenadière, à Saint-Cyr sur Loire, célèbre pour son club équestre... ma soeur y fit même de l'équitation au début des années 80...!
Balzac loua La Grenadière entre juin et septembre 1830 pour y séjourner avec Madame de Berny (sa confidente, conseillère puis amante), en même temps qu'ils visitent les abords de la Loire. A trente et un ans, il retrouve ainsi Saint-Cyr sur Loire, le village où il fut mis en nourrice jusqu'à quatre ans.

La Grenadière est propriété privée et n'est pas ouverte à la visite.

Lien vers le site internet japonais de La Grenadière, qui se dit "zakuro-yashiki" en japonais : zakuro étant la grenade, et yashiki désignant une belle demeure. Par contre, je ne suis pas sûre que ce soit l'étymologie exacte du mot en français.

vendredi 13 août 2010

TAKAMATSU MATSURI : LE FESTIVAL DE TAKAMATSU

Ceux qui ont la chance d'être à Takamatsu ont pu assister au feu d'artifice d'hier soir (花火大会), qui a inauguré les 3 journées de folie du festival de Takamatsu...!

Eh oui, folie n'est pas un moindre mot car un matsuri japonais, c'est une ambiance extrêmement festive, que j'ai d'ailleurs rarement connue en France.







La grande parade de danse (総踊り) aura lieu demain soir, samedi, de 18h30 à 21h, dans la rue principale Chuô-dôri de Takamatsu.

J'y ai participé en 1995... comme vous pourrez le voir sur la photo ci-dessous, me cachant derrière mon uchiwa ! J'avais perdu une taille de vêtement rien qu'en une soirée tellement mon yukata était serré et surtout tellement il faisait chaud... un pas de danse traditionnelle par ci, un autre par là...! Ah, il ne faut pas avoir peur d'être ridicule !!
Ci-dessous, une vidéo de la parade de Takamatsu, filmée en 2008 et trouvée sur YouTube... histoire de vous donner une idée !

CAMERA LIVE DE TAKAMATU

Histoire de jeter un oeil sur le temps qu'il fait à Takamatsu, l'ambiance du port, de la ville... histoire d'être nostalgique et d'avoir très envie d'y retourner...!!
http://211.122.175.237/live/sub_takamatsu.php










Ci-dessus, trois photos prises en octobre dernier, lors du voyage Shikoku Muchujin.

lundi 9 août 2010

UN LIEU POUR LES AMOUREUX DE CAMPAGNE JAPONAISE

Après une petite escapade d'une journée sur l'Atlantique, me voici de retour avec les informations sur ces lieux de paix, de convivialité et de nature que semblent être la pension HASSHÔAN et le café artistique HAKUZAN, tenus par un agriculteur artiste, près de Takamatsu.
Comme je l'ai dit dans un précédent message, c'est en regardant le site japonais COCOKICHI (pour Kokoro Kitchin, autrement dit "la cuisine du coeur") à propos des restaurants de fermes, que je suis tombée sur cette adresse de pension et de café artistique, qui se trouve à Miki-chô.

Situation sur la carte Google :

Agrandir le plan

LA PENSION HASSHOAN (竹林民宿八正庵) : située en pleine nature, à côté d'une forêt de bambous. C'est une maison en bois, avec une grande terrasse, un bain extérieur "fait maison" au milieu des bambous, qui vous propose des repas à base de produits bio de la ferme.
 8 personnes peuvent dormir sur les tatamis de la maison, les gens peuvent apporter leur nourriture ou bénéficier des repas "maison", c'est au choix. Par contre il est nécessaire de réserver à l'avance. Les prix sont de : 3 500 yen/personne/nuit sans les repas et 6 500 yen/personne/nuit avec deux repas (petit-déjeuner et dîner).

LE CAFE ARTISTIQUE HAKUZAN (アートカフェ白山) : c'est, cette fois, dans un bâtiment "moderne" que vous pourrez savourer une vraie cuisine de campagne japonaise, avec des produits bio cultivés et élaborés sur place.
Le propriétaire fermier est un passionné d'art et organise régulièrement des expositions artistiques dans le café. Les prix sont abordables (600 yen pour un curry de campagne) et la cuisine promet d'être savoureuse d'après la carte !
Les personnes de passage ont également la possibilité de participer à des ateliers au fil des saisons (récolte des pousses de bambous, récolte du sarrasin) ou d'assister à un matsuri local ! Il me tarde d'avoir l'occasion de retourner à Takamatsu pour essayer cette adresse !
Site internet en japonais.

jeudi 5 août 2010

UN ENDROIT GENIAL A KAGAWA !

Si vous lisez mon autre blog sur le monde végétal japonais, peut-être avez-vous vu l'information sur ces marchés de légumes frais, qui se développent à travers tout le Japon et surtout sur ces restaurants de ferme (réunis dans le réseau Cocokichi), qui proposent une alimentation de saison, produite en agriculture biologique.
Le site internet (en japonais) de Cocokichi dresse la liste de tous les restaurants de ferme du Japon et, bien évidemment, j'ai voulu savoir s'il y en avait à Kagawa et où... Et je suis tombée sur un endroit qui semble magique... Regardez la photo... J'y reviens très vite dans un prochain message !

dimanche 1 août 2010

ACTIVITES DU PARC DE LA GLORIETTE A TOURS

J'arrive du Parc de la Gloriette, à Tours, où je pensais pouvoir assister à un atelier de cuisine de plantes sauvages, sauf que c'était ce matin à 9h30, donc j'ai fait chou blanc...! enfin pas tout à fait car j'ai rencontré trois personnes charmantes : l'une des jardinières du Parc de la Gloriette et deux jeunes femmes de l'association ATable (Association Tourangelle pour une Alimentation Biologique Locale Equitable), qui m'ont donné une super recette de tarte à la rhubarbe et m'ont fait goûter une infusion froide de menthe, mélisse, orange, citron et miel... un pur délice !

Mais surtout, j'ai pris connaissance de toutes les animations à venir à La Gloriette et je crois que cela en vaut vraiment la peine. En tout cas, j'essaierai d'assister à la plupart d'entre elles.
Au programme... Réservations au 02.47.76.10.31
  • Dimanche 8 août, de 9h30 à 12h30 : "le pouvoir colorant des plantes", coloration et feutrage de laine brute et/ou de fil à partir de teintures végétales. 5 € l'atelier sur réservation.
  • Dimanche 15 août, de 9h30 à 12h30 : "utiliser les plantes autrement", création de nichoirs à oiseaux tressés en saule ou autres branchages. 5 € l'atelier sur réservation.
  • Dimanche 19 septembre, de 9h30 à 12h30 : "cuisine de plantes sauvages", reconnaître et cueillir des plantes sauvages ou peu connues afin de réaliser condiments et bouquets d'aromates. 5 € l'atelier sur réservation.
  • Dimanche 10 octobre, de 9h30 à 12h30 : "le pouvoir colorant des plantes", création de peintures maison à partir de pigments végétaux extraits sur place. 5 € l'atelier sur réservation.

     Espace ZEN à La Gloriette : Marie Royat et Sonia Djaoui proposent des séances de méditation et de yoga tous les dimanches d'août, de 10h à 11h au potager. 
    • Dimanche 8 août, de 10h à 11h : atelier de méditation.
    • Dimanche 15 août, de 10h à 11h : atelier de yoga.
    • Dimanche 22 août, de 10h à 11h : atelier de yoga.
    • Dimanche 29 août, de 10h à 11h : atelier de yoga.

    Le bar de La Gloriette : tous les dimanches à partir de 11h, les associations ATable, A fleur de goût et Elise Besnier vous proposeront des menus composés de légumes et fruits de saison, de fleurs et plantes sauvages, des "tartines sensorielles" (couleur, arôme, texture) et l'après-midi, vous pourrez déguster une douceur ou une pâtisserie accompagnée d'une bière locale ou d'un sirop "maison" à l'acacia, à la fleur de sureau, à la menthe, à la fraise...

    Et, pour terminer, j'aimerais aussi vous parler d'une autre association, qui s'appelle "Savoirs & Paysages" et dont l'objet est la connaissance des plantes champêtres et leurs utilisations dans l'économie domestique.
    Cette association se trouve à Joué-les-Tours et propose toutes sortes d'ateliers, que je trouve personnellement très intéressants. En plus des ateliers proposés à Joué-les-Tours, l'association Savoirs & Paysages va en animer le premier samedi du mois, de 10h à 16h, à La Maison de La Gloriette. Il y aura 6 participants maximum par atelier et le repas sera partagé avec les spécialités de chacun ! Réservations par téléphone au 02.47.44.96.04.
    Programme :
    • Samedi 6 novembre : colliers de perles de saules, rideaux...
    • Samedi 4 décembre : sphères et boules de Noël en saule et autres essences champêtres.
    • Samedi 8 janvier 2011 : tissage d'écorces de saules.
    • Samedi 5 février 2011 : corbeilles cousues et matériaux de récupération.
    • Samedi 5 mars 2011 : ruches rustiques pour capture d'essaims (tressage et enduit).
    • Samedi 2 avril 2011 : tontines, tuteurs et vannerie de jardin.