vendredi 25 juin 2010

JAPAN EXPO - DIAPORAMA - SHIKOKU MUCHUJIN

Samedi 3 juillet, de 13h à 13h30, je vais présenter un diaporama sur Takamatsu, à JAPAN EXPO (scène culturelle).

J'ai été sollicitée par le bureau de CLAIR PARIS (le Centre Japonais des Collectivités Locales), qui organise notamment le programme JET, dont j'ai fait partie de 1995 à 1997.
Je vais présenter le festival d'art international de Takamatsu, qui débutera bientôt et évoquer les atouts touristiques de Takamatsu et de l'île de Shikoku.
Pour retrouver le programme de la scène culturelle du samedi 3 juillet et des autres jours, cliquez sur le lien suivant.

J'ai également appris que l'association Shikoku Muchujin, grâce à laquelle j'ai fait un magnifique voyage à Shikoku en octobre dernier, lançait un nouveau concours pour gagner deux voyages en octobre. Madame Ozaki, présidente de cette association, sera présente à JAPAN EXPO sur le stand Shikoku Muchujin.
Lien vers le site en français.

jeudi 24 juin 2010

LE JARDIN DE H... POUR HOSEI TAKEDA

Durant mes trois années de vie à Takamatsu, notre ville jumelle japonaise, j'ai appris l'ikebana (école Ohara) avec une femme extraordinaire, Madame Hosei TAKEDA. C'est elle qui m'a fait découvrir la flore japonaise et qui m'a appris à contempler la nature et les végétaux.
J'avais réussi à organiser une exposition de ses compositions florales en 1995 avec la mairie de Tours et cela avait donné le top départ de ses représentations en France.
Lors de mon dernier séjour à Takamatsu en mai dernier, je n'ai pas eu le temps d'aller la voir, mais une amie japonaise m'a signalé que Madame TAKEDA avait ouvert une boutique salon de thé/atelier floral, qui porte le nom de "Jardin de H"... H pour Hosei, son prénom d'artiste.
En fait, je savais qu'elle allait ouvrir cette boutique car son fils m'avait demandé de lui suggérer plusieurs noms d'enseignes en octobre dernier et je vois qu'il a choisi l'un d'entre eux.
Je vais les contacter et poster un nouveau message sur leur nouveau business familial car cela mérite assurément le détour !!
Leur boutique se trouve à Kita-cho, à Takamatsu. Mais en attendant, voici quelques photos de la boutique atelier de Madame TAKEDA, glanées sur le web japonais...


samedi 19 juin 2010

UNE PRATIQUE QUI POURRAIT ETRE CONDAMNEE ?

Je suis plutôt débordée de travail en ce moment, donc je suis moins assidue pour poster sur mon blog.
Néanmoins, me voici de retour avec une info qui pourrait être critiquée...

En effet, je viens d'apprendre que le parc Ritsurin avait l'habitude, six à sept fois par an, de nettoyer les galets du ruisseau (source toute proche) qui alimente les pièces d'eau du parc. Les nettoyer de quoi ?

D'une hépathique qui s'appelle Riccia fluitans (la riccie des flots), or il semble que cette riccie soit un lieu de nidation des petits poissons et, surtout, je viens de voir qu'elle était menacée d'extinction à l'état naturel au Japon et figurait sur la liste rouge, sous le degré de "espèce quasi-menacée" (NT).
Son nom japonais est : ukigoke (ウキゴケ)
Hallucinant.

Les jardiniers du parc Ritsurin la trouvent très belle sur les galets mais donnent comme explication qu'en croissant, elle s'accumule et prend le pas sur les galets, qui ne sont plus autant visibles; d'où leur décision de la supprimer des galets régulièrement.
Voilà... au nom de l'esthétisme... je ne suis pas toujours d'accord avec ce genre d'action radicale. A méditer.